Vous êtes ici...

Les homélies de Frère Christophe sont parues dans :
Adorateurs dans le souffle, Homélies pour les fêtes et solennités (1989-1996), Éditions de Bellefontaine, Série "Paroles" n°3, 2009.
Lorsque mon ami me parle, Éditions de Bellefontaine, 2010.
Les homélies de Frère Christian sont parues dans :
L'autre que nous attendons, Homélies de Père Christian de Chergé (1970-1996), Les Cahiers de Tibhirine n°2, Abbaye d'Aiguebelle, 2006.
Les citations bibliques sont mises en italiques.
Les peintures sont de Berna (www.evangile-et-peinture.org)

au fil liturgie assomption [Le Bien-aimé du Cantique] : Debout, toi, ma compagne, ma belle, lève-toi, ma bien-aimée, partons d’ici !
Le DESIR de Dieu pour notre race humaine n’a pu attendre la consommation des siècles… il lui fallait même se signifier dans le cours du temps. Fais-moi voir ton visage ! Fais-moi entendre ta voix !

au fil liturgie croix glorieuse Si l'essentiel est vraiment là où Jésus meurt : en Croix... suis- je prêt à vivre cet essentiel, à témoigner de cet essentiel : donner ma vie, m'en dessaisir pour les autres. Car l'essentiel, nous sommes tous d'accord : c'est de vivre... et l'essentiel de la vie: c'est aimer, être aimé. Mais vivre jusqu'à ce point... aimer jusqu'à cet extrême, et puis être aimé de cette façon...

Jésus en croix nous dit d'abord ce que n'est pas l'essentiel,
il nous montre où il n'est pas :

- l'essentiel n'est pas de réussir, de s'épanouir, de faire carrière (professionnellement, religieusement), Jésus meurt abandonné, condamné, humilié.
- l'essentiel n'est pas dans l'argent ni dans cette apparence qu'il nous permet d'acheter: Jésus meurt nu, dépouillé, dévêtu de toute apparence, homme ordinaire, en tout semblable aux hommes et reconnu comme un homme : le Nazaréen ! Ecce Homo.
-l'essentiel n'est pas dans le manger, ni dans le boire. J'ai soif, dit le supplicié (Jn 19,28).

au fil liturgie toussaint Jésus voyant la foule, peut-être bien qu'il entend ce verset du Psaume -nous le chantons chaque soir à Complies et cette nuit aux Vigiles : Beaucoup demandent : Qui nous fera voir le bonheur ? (Ps 4,7).

[…] Oui, ils sont foule aujourd'hui de par notre monde à demander : Qui nous fera voir le bonheur ? Suffirait-il en guise de réponse d'édicter une loi : charia ou catéchisme, garantissant un bonheur... obligatoire et triste, dont les gens à dire vrai n'ont que faire !

Faut-il avancer des idées et élaborer un bonheur bien programmé, froid et tellement exclusif : bonheur des riches ou du prolétariat, bonheur des blancs, bonheur occidental genre Le Pen ou bonheur islamiste ? Nous faudrait-il choisir ?